Saint Séverin d'Estissac

Vous êtes ici

24190 Saint Séverin d'Estissac
Tél. : 05.53.81.63.34
WebsiteWebsite

Le nom du village de St Séverin d'Estissac apparaît au 13ème siècle, lié à son église aujourd’hui disparue, sous la forme latine« Sanctus Severinus », Severinus étant le nom d’un évêque de Bordeaux du 5ème siècle. Le second élément apparaît au 14ème siècle.

Lové entre collines, ruisseaux et forêts, le village possède son propre réseau de distribution d’eau potable comme autrefois. L’essentiel de l’architecture est typiquement local : toitures en tuiles Canales, maisons en pierres apparentes datant des 17ème et 18ème siècles. Le village est chargé d’histoire aussi durant la Guerre de Cent ans : la frontière anglaise n’est pas loin. Agriculture oblige, quelques séchoirs à tabac ornent les vallons. Plusieurs hameaux fondent le village dont « Le Nègre ». Les collines de Saint Séverin d’Estissac sont formées de sidérolithique masqué par les sables du Périgord sauf dans les deux vallons où apparaît le calcaire maestrichtien qui se manifeste par la présence de trois grottes naturelles sans particularités et ne dépassant pas quelques dizaines de mètres ; mais aucun souterrain !

L’origine étymologique du « Nègre » reste une énigme :

  • Il y aurait un charbonnier qui vivait ici
  • Ce lieu dit possède beaucoup de cluseaux ou trous-nègre
  • L’orthographe ancienne de « forêt » est « lannégré »

Saint Séverin d'Estissac se trouvant sur la contie d’Estissac, regardez où vous mettez les pieds ! Le château n’a jamais été retrouvé ainsi que son trésor entre Saint Jean, Saint Hilaire et Saint Séverin.