Grignols

Vous êtes ici

24110 Grignols

La commune de Grignols est située au sud de Saint-Astier, dans la vallée du Vern, un affluent de l'Isle. Déjà habitée à l'époque néolithique, la vallée du Vern était très fréquentée à l'époque romaine (Vern viendrait de verna, mot gaulois désignant l'aulne). Une voie romaine la traversait et donna la liaison Bordeaux-Limoges maintenant ramenée le long de la rive gauche de l'Isle.

Un château fort

Un château fort en bois fut érigé dès le Vème siècle. Seules quelques traces de son emplacement subsistent. Suite aux invasions normandes, un château en pierre fut élevé à quelques centaines de mètres plus loin, sur un éperon rocheux. C'est l'emplacement du château actuel. En l'an mille, le seigneur des lieux, fier de sa puissance, maria sa fille à l'un des membres de l'orgueilleuse famille des Talleyrand. Pendant la guerre de cent ans, Grignols fut successivement l'alliée de l'Angleterre puis de la France. A l'époque des guerres de religion, papistes et huguenots se disputèrent ce territoire, qui finit par tomber aux mains du vicomte de Turenne, chef des protestants. A la Fronde (1648-1653), ce bastion fut assiégé par l'armée du prince de Condé et après avoir été pillé et brûlé, délaissé, il tomba progressivement en ruine. Depuis, ce château est passé aux mains de plusieurs propriétaires, qui l'ont en partie restauré.

Le bourg

Grignols est constitué de deux bourgs (le bourg de Grignols et le bourg de Bruc) distants d'un petit kilomètre. Le bourg de Grignols, dont la population dépassait les 1200 habitants dans les années 1850, fut chef-lieu de canton jusqu’en 1829 et au XIXème siècle le siège d'une perception que lui disputa Manzac. Une étude notariale, une recette du tabac, une fourrière et même une prison existaient dans la commune. Il s'y tenait aussi annuellement les quatre plus grandes foires de la région. 
Le bourg principal de Grignols s'est développé au pied du château. Il détient la mairie, l'agence postale ainsi que la majorité des commerces, tandis que l'église est à Bruc. Des vestiges d'une ancienne chapelle existent dans le bourg (transformée en appartements). A remarquer également : l'ancien relais de poste du village, réhabilité en logements HLM.

Bruc

Au Moyen-Age, Bruc étant plus prospère que Grignols, c'est sur ce site que fut érigée l'église. Le premier ouvrage a été construit au XIème siècle. Détruite en très grande partie pendant les guerres du XIIIème siècle, elle a été reconstruite au XVème siècle. Cette église a de nouveau subi d'importantes dégradations en 1652. Elle n'a pas toujours été affectée à la pratique de cultes religieux. C'est ainsi qu'elle servit de magasin de fourrage à la fin du XVIIIème siècle puis de dépôt de prisonniers espagnols (guerre d'Espagne), et d'atelier de salpêtre. Elle a maintenant repris son affectation primitive après sa restauration par le curé Bec en 1868. Au cours des dernières années, une association locale, très active, a contribué à sa rénovation.