Douzillac

Vous êtes ici

24190 Douzillac
Tél. : 05.53.80.87.35
WebsiteWebsite
WebsiteWebsite

Localisée à l’Ouest du département de la Dordogne, la commune de Douzillac est arrosée par l’Isle qui la sépare successivement des communes de Neuvic, Sourzac et Saint Louis en Isle. A l’Ouest, la commune est bordée sur une dizaine de kilomètres, par un petit affluent de l’Isle, la Beauronne qui sert de limite entre la Beauronne et Douzillac.

La commune fut habitée 15 000 ans avant notre ère, des objets de l’époque magdalénienne découverts sur divers sites le prouvent. Ce sont cependant les vestiges gallo-romains qui nous livrent les premiers renseignements précis sur l’histoire de Douzillac et Mauriac. Deux noms de lieux en témoignent : Dulciliacum et Marius qui deviendront Douzillac et Mauriac. Les nombreuses et belles demeures nous parlent aussi du passé riche de la cité : le château de Mauriac fut construit au 11ème siècle. La plupart des hameaux et villages vivent à l’ombre protectrice des vieilles demeures classées : Château des Chauvaux, chartreuse de Fontpeyre, repaire de Néautouneix, Manoir des Rieux, Castel de Valay.

On dit, à juste titre que le château de Mauriac est l’archétype des châteaux féodaux. Le bâtiment actuel date des 15 ème et 16ème siècle. Propriété de la famille Taillefer puis De Talleyrand, il le demeura jusqu’à la Révolution. Il fut revendu au 19ème siècle aux ancêtres de l’actuel propriétaire. Le château de Mauriac se situe à l'ouest du département de la Dordogne, deux kilomètres à l'est-nord-est du bourg de Douzillac. Il surplombe la ligne de chemin de fer Bordeaux-Périgueux et la rivière Isle, à l'aplomb du barrage de Mauriac qui alimentait une ancienne centrale hydro-électrique. Le château, propriété privée,  est situé en bordure orientale d'un parc où demeurent deux tours d'angle au sud-ouest et au nord-ouest. Ce beau château de Mauriac est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1948.

La chartreuse de Fontpeyre a été bâtie vraisemblablement au début du 18ème siècle, à l’écart du hameau de Niautouneix. La fontaine qui jaillit dans la cour a donné son nom au lieu. Le maître d’ouvrage semble être Antoine Chevalier, sieur de la Fontpeyre, maître chirurgien naît vers 1671 et mort à Fontpeyre en 1741. Pour se démarquer de la branche principale des Chevaliers, originaires de Niautouneix, ces Chevaliers se firent nommer Chevalier-Fontpeyre. Au début du 20ème siècle, la propriété appartenait à la famille Arrou.

On ignore la période de construction du castel de Valay mais on sait que proche de cette propriété et de la route qui mène à Mussidan, ont été découverts de nombreux tessons et grosses briques d’aspect gallo-romain. Ce petit château était la propriété de la famille De Montardy au 18ème siècle et qui donna de grands hommes politiques en particulier Elie de Montardy qui devint, entre autre Président du Conseil Général de la Dordogne.

Beaucoup d’historiens disent du manoir des Rieux qu’il fait partie des trois plus belles demeures de Douzillac avec Mauriac et les Chauvaux. Son nom pourrait provenir de la proximité d’un ruisseau. Il s’agit d’une gentilhommière de la fin du 18 ème siècle. Son corps de logis est flanqué de deux pavillons carrés dont la toiture s’orne de trois jolies lucarnes. Son style est celui des maisons du Ribéracois.

Le château des Chauvaux est flanqué de deux tours octogonales et pourvu d’une toiture à la Mansart ; à la fin du 19ème siècle, le capitaine légionnaire Philippe Maine, héros du combat de Camérone au Mexique, y finit ses jours. Il est d’ailleurs inhumé au cimetière de Douzillac.

Dans le bourg, la vie est organisée autour de l’église récemment rénovée et du presbytère, superbe bâtiment avec toit à la Mansart. Dans le cimetière, une stèle érigée par la légion étrangère rappelle la conduite héroïque de cet enfant du pays qui fut l’un des rares survivants du terrible combat de Camérone pendant la guerre du Mexique.

A découvrir :

La pêche en étang au moulin de Boissonnie

Les produits gourmands de la pisciculture du moulin de Boissonnie

L'atelier de poterie de Florence de Sacy